05/10/2006

• (56) Morbihan by kersissi

Si vos pas vous mènent un jour vers l’Ouest de notre beau pays, faîtes une halte dans cette belle région : Le Morbihan. Ce département fait partie de la Bretagne sud où il fait bon vivre, son climat doux et tempéré est agréable tout le long de l’année mais plus particulièrement de mai à octobre. La nature y est accueillante et laisse entrevoir une flore particulièrement abondante et rare à une telle latitude : mimosas, camélias, rhododendrons, figuiers, pins et palmiers.

De nombreuses activités de plein air peuvent être pratiquées. Dans les terres avec ses rivières poissonneuses et ses canaux bretons, vallons, étangs, plaines et forêts offrent la possibilité de pécher, de se promener, de faire des randonnées à pied ou à cheval pour y découvrir points de vues, mégalithes, chapelles, châteaux ou manoirs ainsi qu’un peuple et sa culture ancestrale. Pays de Merlin l’enchanteur et de la Fée Viviane venez découvrir la forêt de Brocéliande et ses légendes, le Pays du roi Morvan… magie de ces sites naturels. Quelques châteaux ou manoirs dresseront  leurs silhouettes imposantes tels que la Gacilly, Josselin, Rohan…

Mais ce qui attire le touriste en particulier c’est son littoral qui  offrira ses belles plages de sable fin, son golfe et ses nombreuses îles où  vous pourrez embarquer sur des vedettes et visiter à moins d’une heure du continent  Belle-isle en mer. D’autres îles méritent le détour : Groix, Houat, l’Ile aux moines célèbre avec ces mini bois de pins qui portent des noms de contes de fées : bois d’amour, bois des soupirs, bois des regrets…Larguez les amarres …

Quelques villes chargées d’un lourd passé : Vannes et ses remparts, Pontivy et son château de Rohan, et plus près de notre époque  Lorient qui fût rasée par la guerre et qui tel le phénix renaît de ses cendres, son festival inter celtique, sa base de Keroman qui a longtemps abrité son escadrille de sous-marins et qui maintenant a laissé la place aux fiers destriers que sont les voiliers de grande compétition qui font les célèbres courses autour du monde.   Le Faouët et ses Halles, son musée, Plouay et ses courses cyclistes reçoit les plus grands noms de ce sport lors de son grand prix. Et nous terminerons cette visite par Sainte Anne d’Auray et son grand Pardon qui rassemble tant de ferveur et tant de fest-noz.  

Tavernes crêperies et auberges réputées vous feront apprécier une table si souvent « copiée » mais jamais égalée. Refermons doucement la porte derrière nous et gardons un agréable souvenir de cette petite incursion.

 

Célébrités

Quinzième siècle
BRETAGNE (Arthur de), comte de Richemont et connétable de France, né à Sucinio en 1393.

Dix-huitième siècle
LESAGE (Alain-René), né à Sarzeau, auteur de Gil Blas (1668-1747).

Dix-neuvième siècle
BRIZEUX (Julien-Auguste-Pélage), 1806-1858, né à Lorient, poète breton et l'un de ceux qui au XIXe siècle ont retrouvé l'accent poétique.

BISSON (1795-1827), lieutenant de vaisseau, né à Guéméné. Dans l'expédition de Grèce, il commandait un brick pris sur les Turcs et qui allait être repris : il se fit sauter avec l'équipage plutôt que de se rendre.

ALLEMAND (Zacharie-Jacques-Théodore), né à Port-Louis en 1762, chef d'escadron sous la République et l'Empire.

CADOUDAL (Georges), né en 1769 dans la commune de Brech, près d'Auray, chef vendéen qui malheureusement devint un conspirateur et finit en criminel (1804).

TRUBLET DE VILLEJÉGU, né à Lorient (1747-1829), contre-amiral.

WILLAUMEZ, né au Palais (Belle-Ile), en 1763, vice-amiral, pair de France (1837), mort en 1845.

MAHÉ (Le chanoine), archéologue, né à l'île d'Arz.

MASSÉ (Victor) (Le compositeur), 1822-1884, membre de l'Institut, ne à Lorient.

 

 

 

 

 

SIMON (Jules), né à Lorient en 1814.

 

 

 

 

 

 

 

Recettes Huitres Chaudes du Morbihan


1 douzaine d'huîtres du Golfe du Morbihan calibre N°2
vin blanc(gros plant)
1 oignon émincé
crème fraîche épaisse et du fromage râpé
poivre.
-Ouvrir les huîtres en récupérant l'eau et en les
décollant de leurs coquilles (conserver et nettoyer les coquilles).
-Pocher les huîtres 4 mn dans une casserole avec moitié de gros plan ;
moitié eau d'huîtres.
-Déposer dans sa coquille l'huître pochée.
Ajouter dans chacune des huîtres 2 cuillères à café de vin blanc,
-une cuillère à café d'oignons émincés,
-une cuillère à café de crème fraîche,
-saupoudrer de fromage râpé.
-Faire gratiner 15 mn au four à 190° en surveillant.
Conseils:
Servir très chaud avec du gros plant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20:29 Écrit par josiane meulders dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : morbihan |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.